La réduction mammaire

Un excès de volume des seins associé à un affaissement (ptôse mammaire) peut entraîner une gêne avec retentissement physique et fonctionnel (douleur du cou, des épaules et du dos, gêne pour le sport, pour s’habiller). Cette intervention vise à réduire le volume des seins trop lourds en les remontant et corrigeant une asymétrie éventuelle.

Cependant réduire et remodeler nécessitent une cicatrice, souvent en forme de L inversé mais avec une horizontale la plus courte possible, proportionnelle au degré de la ptôse. 

Le protocole:

La réduction mammaire se réalise sous anesthésie générale, la durée d’intervention varie de 2 h à 3h30. Cette intervention nécessite le port d’un soutien-gorge de contention pendant une durée de 1 à 3 mois en post opératoire. Un repos de 15 jours est souhaitable. Une prise en charge par la sécurité sociale est possible si l’hypertrophie est avérée. Une fiche d’information de la SOFCPRE reprenant les modalités et les risques vous sera remise en consultation.

Le résultat:

Le volume du sein, la ptôse et une éventuelle asymétrie sont corrigées afin d’obtenir deux seins harmonieux par rapport à la morphologie de la patiente. La forme des seins et les cicatrices vont évoluer sur une année. Nous contrôlons le résultat  à 3 semaines, 3 mois, 6 mois et 1 an. 

Les suites:

Un repos de 15 jours est souhaitable. La cicatrisation est acquise en 15 à 21 jours. Des soins locaux sont nécessaires. La cicatrisation peut être accelérée par des séances de LEDS. Vous pouvez vous doucher tous les jours et refaire vos pansements ensuite. Les seins sont un peu gonflés et sensibles. Leur forme va évoluer pendant les mois à venir. Vos cicatrices seront rosées pendant 3 mois pour s’éclaircir progressivement. Elles seront discrètes vers le 12ème mois. La douleur est modérée, calmée par les médicaments prescrits. Le sport peut-être repris à partir de la 3ème semaine.  

 

Plus d’informations sur le soutien-gorge de contention