La gynécomastie

La gynécomastie est un développement excessif de la poitrine chez l’homme. Elle peut-être congénitale, due à un dérèglement hormonal ou à une maladie. Elle est fréquente puisque 30 à 40 % des hommes sont concernés.

La liposuccion, plus ou moins associé à une ablation glandulaire, permet de corriger l’aspect. La gynécomastie peut toucher un seul ou les deux côtés, il peut cependant s’agir d’une simple surcharge graisseuse. Il s’agit alors d’une adipomastie. Le traitement est le même que la gynécomastie.

Le protocole :

La gynécomastie se pratique sous anesthésie générale avec une durée d’intervention variant de 1h à 2h en ambulatoire. Une fiche d’information de la SOFCPRE reprenant les modalités et les risques vous sera remise en consultation.

Le résultat :

L’amélioration est nette et immédiate. Cependant, un délai de deux à trois mois est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps nécessaire pour que l’œdème post-opératoire disparaisse et que l’excédent cutané se rétracte. Au-delà de cette période, les tissus gagneront en souplesse progressivement.

Les suites :

Cette intervention nécessite le port d’un vêtement de contention en post opératoire. Œdème et bleus s’estompent en 3 semaines. Un message quotidien est préconisé dès le lendemain de l’intervention.