Augmentation des fesses

Cette plastie s'adresse aux fesses peu développées, avec une « chute des reins » non marquée, et aux fesses plates secondaires à un amincissement. En comparaison avec les prothèses mammaires, les prothèses des fesses ont la paroi plus épaisse et le gel plus ferme.

Le protocole :

La pose des prothèses des fesses est une intervention qui se pratique sous anesthésie générale et en ambulatoire. Elle peut être associée à une liposuccion des hanches et une lipostructure des fesses. La durée d’intervention est d’1h00 à 2h00. 

Le résultat :

Un délai de 2 à 3 mois est nécessaire pour apprécier le résultat définitif. C’est le temps que les fesses aient retrouvé toute leur souplesse et que les prothèses se soient stabilisées. L’intervention aura permis une amélioration du volume et de la forme des fesses.

Les suites :

Après l'intervention, la consigne est de ne pas s'asseoir sur les fesses durant les deux semaines post-opératoires : il faut rester debout ou allongé sur le ventre. S'il faut s'asseoir, le faire en s'appuyant sur le haut des cuisses. 
L'œdème et les ecchymoses s’estompent en 2-3 semaines. La reprise du travail est préconisée après deux semaines de convalescence. Quant au sport, il vaut mieux attendre deux mois. 
Le contrôle post-opératoire se fait d'une façon régulière la première année puis une fois par an. La durée de vie des implants est de 10 à 15 ans.